Day dreaming…

Coucou les nomades !

J’ai vaincu la grippe et aujourd’hui je me sens toute légére. Samedi j’ai commencé à couper un pantalon pour thanksgiving, tout ca pour m’apercevoir que je n’ai pas choisi la bonne taille… **boulet** Mettons la faute sur la mini fièvre qui me battait. Je ne sais pas ce que je porterai pour célébrer Thanksgiving mais je suis sûre que je trouverai un truc sympa ! Vous le fêter ? Ce sera une première pour moi. Je ne manquerai pas de faire un post sur notre célébration.

En ce moment j’apprend à lâcher prise et à ne pas rechercher la perfection dans tout ce que je fais. Je consacre énormément de temps dans mon travail et comme je vous l’ai déjà dit, dans ma tête je suis un peu comme Adrian Monk quand je crée. Les phrases doivent sonner comme une mélodie avec un certain rythme, les pièces d’une collection doivent se succéder dans un ordre préci pour une flluidité parfaite, le choix des couleurs, les coupes doivent s’accorder. Bref, je suis dingo. Quelques fois quand dans ma tête ce n’est pas parfait, je ne réalise pas ce que j’avais l’intention de faire. Souvent je ne commence pas quelque chose parce que je pense que ce ne sera pas réalisé avec les finitions que je souhaite. Quand un jour j’ai parlé à une amie, qui est dans le milieu de la mode, d’un certain modèle que je voulais faire, elle m’a regardé avec des yeux ronds en me disant ” Mais meuf, ca ce sont des finitions haute-couture… Qui a le temps pour ca. Et évidemment tu vas galérer, tu n’as pas la formation pour, comme la plupart des gens dans le milieu…” Voilà. Ca c’est tout moi. Je me mets une telle pression toute seule à vouloir atteindre un objectif super haut que je perds confiance en oi. C’était sans compter sur mon formidable mentor et ces personnes qui dernièrement me rappellent que “Les choses n’ont pas besoin d’être parfaites pour être faites !” “Il vaut mieux faire et rectifier après plutôt que de ne rien faire et se sentir désolé pour soi-même.” Avec ces conseils en tête, j’ai concu une jolie collection sans trop triturer mon cerveau et en ayant confiance en mes capacités. Avec ces conseils en tête, j’ai terminé une playlist que j’ai commencé à créer il y a quelques mois. Alors oui elle n’est pas parfaite, les morceaux ne se suivent pas dans la fluidité que j’aurai souhaité, les genres, les sonorités ne s’accordent pas comme je l’aurai souhaité, mais elle est là, terminée, prête à l’écoute et efficace. Je suis en train de l’écouter pendant que je vous écrit et je suis trés satisfaite.

Ce lâcher-prise de l’illusion de la perfection m’aide énormément à diminuer mes crises d’angoisse. Tout bénéf ! 🙂 Je vous invite donc à créer quelque chose cette semaine. Peu importe ce que c’est, même quelque chose de petit, juste pour le bienfait que la création procure.

Pour écouter ma playlist c’est par ICI !!

playlist1

Hi nomads !

I’m healed from my flu and today I feel so light ! On saturday, I have started to cut a pant for Thanksgiving, all this work to realize I cut the wrong size… Let’s jsut say it was because of my fever trying to kill me… So I really don’t know what I’m gonna wear for Thanksgiving but I’m sure I’m gonna find something nice. Are you celebrating it ? That will be a first for me, I’m excited ! And of course I will write a post about it.

Those days I’m learning about letting go and not to look for perfection in everything I do. I put a lot of time in my work and as i already told you once, when I’m creating, in my head I’m like Adrian Monk. Sentences must sounds like melody with a certain rythm, pieces of a collection must be in a certain order for a perfect fluidity, colors and cuts choices are hyper precise to match the story I have in my head. In a nutshell, I’m cray. Sometimes I don’t start something I want to do because it’s not perfect in my head first. Sometimes I don’t start something because I think I will not be able to make the finitions I want. When one day I talked to one of my friend that is in the fashion industry, about a design I wanted to do, she looked at me with round eyes and said “Gurl, this is haute-couture work… Like who got time for this ? And of course it will be hard to make, you are not trained for it like most people in the industry…” That’s me. I put so much pressure on me to reach too high goals that I lose confidence in myself. That was before my great mentor and some people who really help me those day told me ” Things don’t have to be perfect to be done.” “It’s better to do something and adjust with time than do nothing and feel sorry for yourself.” With those advices in my head I’ve created a nice collection without killing myself overthinking and blaming myself if everything is not in control, trying to have trust in my capacities. I’ve made lots of things trying to liberate myself of perfection and today the playlist I’ve started months ago is done. DONE ! It’s not the perfect one, the tracks don’t follow with a nice fluidity like I wanted, the sonority and genre don’t mix the way I imagined but it’s done. Ready to be listened and efficient. I’m listenning to it right now and I love it !

Letting go of the illusion of perfection has tremendously helped me calm down my anxiety, it’s all good ! I invite you to create something you wanted to do but didn’t and just let go. Whatever it is, even if it’s something small, just for the benefit making gives.

To listen to my playlist go here !

MUCH LOVE !! 

Miracles start to happen when you give as much energy to your dreams as you do to your fears // Les mircacle commencent à se produire quand tu mets autant d’énergie dans tes rêves que dans tes peurs.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s